visiteurs
 
 
 
 
Affiche

 

Exposition internationale de 1930


Du 3 mai au 3 novembre 1930


Entrée du secteur Sud

Affiche


En 1930, pour célébrer avec faste le centenaire de l'indépendance nationale, la Belgique organise deux expositions parallèles qui se complètent harmonieusement : à Anvers, une exposition maritime, coloniale, et d'art flamand ancien ; à Liège, une exposition scientifique, industrielle, et d'art wallon ancien. Ces deux expositions ne furent pas considérées comme des expositions universelles car elles se spécialisèrent chacune dans des domaines particuliers. Ainsi, l ’exposition de Liège fut avant tout une exposition de la grande industrie et des sciences, le but étant de rendre compte des innovations depuis 1830. Le programme comprenait comme parties principales : les sciences, l'industrie, l'agriculture et l'économie sociale ; en ordre secondaire : l'art wallon ancien, la musique, les sports et le tourisme.

AfficheL'anniversaire du centenaire de l'indépendance ne fut pas le seul motif de l'exposition liégeoise. En effet, après l'exposition universelle de 1905, le gouvernement avait promit à la ville de terminer les travaux de la Meuse afin de protéger la ville des inondations. Toutefois, la première guerre mondiale l'empêcha d'accomplir cette tâche. Après la guerre, les dirigeants liégeois, le bourgmestre Émile Digneffe en tête, rappelèrent au gouvernement sa promesse. Ce dernier s'accomplit et débloqua les moyens, surtout après les grandes inondations de 1926, pour protéger la ville. Le pont barrage de Monsin fut construit afin de remplacer plusieurs écluses et stabiliser le cours de la Meuse. Les travaux permirent également la construction du port de Liège qui sera relié neuf ans plus tard au port d'Anvers par le canal Albert.

Plan de l'ExpositionPour attirer la grande foule, les directeurs de l'exposition mirent également sur pied une exposition d'art wallon présentant une rétrospective consacrée aux œuvres antérieures à 1830 ; une exposition agricole, ainsi qu'un parc d'attractions. L'exposition était répartie sur deux sites : le parc de la Boverie – où s'était déjà déroulée l'exposition universelle de 1905 –, et le champ de manœuvres situé au Nord de la ville.

Bien qu'elle reçu 6 millions de visiteurs, l'exposition ne fut pas considérée comme une grande réussite puisque les organisateurs en attendaient de 10 à 12 millions. Les raisons de cet échec : les débuts de la crise économique, la météo exécrable, mais aussi le peu d'intérêt suscité par l'industrie parmi le grand public. L'exposition se solda également par un léger déficit financier assumé par les actionnaires de la société organisatrice ainsi que par la ville. Si l'exposition internationale de Liège n'a pas marqué l’esprit des Liégeois, contrairement à celle de 1905, cela peut s'expliquer par deux raisons : le relatif échec tant au niveau financier qu'au niveau fréquentation et parce qu’il n’en est pratiquement rien resté.

Pourtant, elle a apporté plus aux Liégeois : la gare de Bressoux, l'aérogare d'Ans, la réfection des routes, la rectification du cours de la Meuse, la reconstruction des ponts détruits pendant la guerre, la nouvelle église Saint-Viencent à Fétinne, etc.

Découvrez les monuments de l'Exposition en cartes postales

 

Participations :

Secteur Sud Palais de l’Enseignement liégeois, palais communal des Fêtes, palais de la ville de Liège, palais du Tourisme, palais des Grandes Villes (Bruxelles, Anvers, Gand), Attractions, Section agricole.
Secteur Nord
rive droite

Palais des Fêtes, palais de la Métallurgie, des Mines et de la Mécanique, palais de l’Électricité (participation de la Suède et de la Chine), palais des Armes, Cycles et Motos (participation du Venezuela), palais du Verre et de la Céramique, palais des Transports et du Génie civil, palais des Industries (chimie, textiles, livre et cuirs), palais des Ministères belges, palais de la France, pavillon de la ville de Paris, palais de l’Italie, palais du Luxembourg, palais de la Pologne, palais du Japon, palais de l’Espagne, palais de l’Égypte, palais de la Suisse, palais de la Hollande, palais de la Tchécoslovaquie, palais du Gaz, palais des Provinces belges, palais du Sucre.

Secteur Nord
rive gauche
Parc des Attractions, Agriculture, Base d’hydravions.


Pavillon de l'Italie.
 

Pavillon de la Suisse.


Pavillon de la Pologne.
 

Pavillon Saint-Luc.

 

PAGE PRÉCÉDENTE          SOMMET DE LA PAGE
 
     
 
Actualités...

Prochaines visites guidées :

  • dimanche 29 juin 2014 – Fête du Terril (infos).
  • dimanche 6 juillet 2014 – De la citadelle aux Tawes : la nature en ville (infos).
  • samedi 2 août 2014 – Les fortifications de la citadelle (infos).
  • samedi 20 septembre 2014 – Les terrils des Tawes : de Bernalmont à Batterie (infos).

Pour toutes les visites guidées : voir le programme.

Pour tout savoir sur les nouveautés et les visites guidées organisées, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Adresse de courriel :   Inscription Désinscription            Il y a actuellement inscrits.
Le site est compatible avec la majorité des navigateurs récents : IE, Opera, Firefox, Google Chrome, Safari... sur PC et Mac.
 
 
Réalisation : © Fabrice MULLER – 1995-2013.
Date de création de la page : 08-01-2005 – Dernière modification : 15-04-2008 .